PLANIFIER L'ÉVALUATION

L'alignement pédagogique cherche à assurer l'adéquation entre les cibles, les stratégies d'évaluation et les activités d'apprentissage.

Après avoir soigneusement déterminé les cibles du cours, il est temps de réfléchir aux modalités d'évaluation qui serviront à vérifier si les étudiantes et étudiants ont atteint les cibles fixées.

1. Choisir les outils numériques en fonction des stratégies d'évaluation et des cibles (intentions).

TabeauPlanifEva2.docx


Capsules inspirantes

Surveillez les « Capsules inspirantes », des vidéos de témoignages d'enseignantes et enseignants du Cégep de l'Outaouais qui ont accepté de nous partager un de leurs
« pédagotrucs » pour l'enseignement en non présentiel.

Mon pédagotruc : utiliser Screencast-o-matic pour évaluer la compréhension orale

Évaluer la compréhension de l'oral.mp4

https://drive.google.com/file/d/1ZNUaCj0UiYYtkW8FUPQvfquKRvJKhe2-/view

par Kathleen Carter
Enseignante en anglais langue seconde au Cégep de l'Outaouais

2. Établir le seuil minimal de réussite

Définition du seuil minimal de réussite

Le seuil minimal de réussite est une description la plus précise que possible en termes qualitatifs de ce qui est attendu des étudiantes ou étudiants pour chacun des critères d’évaluation afin d’obtenir la note de passage.

Démarche d'identification du seuil minimal de réussite

Dans le respect du devis ministériel, du contexte de réalisation, des besoins du programme et de la progression des apprentissages, le seuil minimal de réussite prend la forme d’une liste précise et prescriptive de savoirs (savoirs, savoir-faire, savoir-être) qui permettent de témoigner de la maîtrise minimale de la compétence (ou des compétences) d’un cours.

Cette description devra inclure tous les éléments essentiels à la réussite du cours en tenant pour convenu que l’absence de l’un de ces éléments devrait entraîner un échec. Cela dit, considérant la nature même du seuil minimal de réussite, qui doit laisser place au droit à l’erreur lorsque l’élément de la compétence à évaluer le permet, les savoirs doivent être rédigés afin de permettre ce droit à l’erreur.

Outil d'élaboration du seuil minimal de réussite

Pour vous aider à identifier le seuil minimal de réussite de votre cours, en repassant chacun des éléments de compétences, utilisez ou téléchargez l'outil suivant:

Outil d’élaboration du seuil minimal de réussite

Exemple de seuil minimal de réussite pour un élément de compétence

Élément de compétence : Résoudre des systèmes d’équations comportant deux ou trois inconnues.

Critère : Utilisation appropriée de méthodes de résolution de problèmes

Critère : Exactitude des calculs

Exemple de seuil de réussite 1 :

  • Utilisation des méthodes de résolution de problèmes qui permet d’appréhender et de résoudre le problème dans la majorité des cas [appréciation qualitative]

  • Réalise des calculs sans erreur notable 3 fois sur 5 [appréciation quantitative]

Exemple de seuil de réussite 2 :

Résout des systèmes d’équations comportant deux ou trois inconnues en appliquant les méthodes de résolution de problème en ne faisant aucune erreur notable de calcul dans la majorité des cas.

Exemple de seuil de réussite 3 :

Résout des systèmes d’équations comportant deux ou trois inconnues en appliquant les méthodes de résolution de problème en ne faisant aucune erreur de calcul en ayant parfois recours à des ressources externes (collègues, enseignantes, etc.)

3. Que faire en cas d'absence sans justification (pour raison de COVID) à une évaluation ?

Dans l'éventualité où un examen en présentiel est prévu et qu'une personne étudiante doit s'en absenter pour une raison liée à la COVID-19, que faire ? Voici quelques alternatives possibles :

  • Si la personne étudiante est en isolement sans être malade : elle peut faire son évaluation à distance, en même temps que son groupe-cours ;

  • Si la personne étudiante peut se déplacer sur le campus à un autre moment, elle pourrait alors réaliser l'évaluation équivalente d'un autre groupe-cours ;

  • Si la même compétence (ou le même élément de compétence) est aussi évaluée dans l’épreuve certificative finale ou dans une autre évaluation de session (projet, etc.), leurs pondérations peuvent être ajustées pour compenser pour l’absence à cette évaluation dans son cumulatif ;

  • La personne enseignante peut porter un jugement strictement certificatif à la fin du cours en se servant du seuil minimal de réussite et d’une grille d’évaluation critériée afin d’accorder une note juste qui reflète le degré d’atteinte globale de la compétence par la personne étudiante.


4. Pour aller plus loin...

*Tu veux savoir qui contacter ? Consulte ce document qui présente les dossiers de chacune des conseillères pédagogiques du SRDP :